Go to Top

Facilitateur d’emplois

  • 1 mois pour l'Emploi

  • 1 But pour l'Emploi

  • Job Academy

  • Pen Breizh

  • En scène pour l'emploi

Ce dispositif se situe dans le prolongement des actions de formation financées par Pôle Emploi et portées par le GRETA intitulées « un Mois pour l’emploi ».

Ce dispositif est destiné exclusivement à des résidents de ZUS, et présentant depuis 4 ans un bilan très positif de près de 80% de placement en emploi durable.

Parmi les singularités de cette action, il en est une qui nous semble plus que d’autres la clé de son succès et qui a été appliquée au dispositif :

la promesse préalable d’une offre attractive d’emploi ou de contrat de formation professionnelle, correspondant à un projet, à une qualification, une expérience ou à des potentiels, qui était faite aux candidat(e)s avant même qu’ils/ qu’elles n’entrent en formation.

Quelques chiffres

52 stagiaires accompagné-e-s 
6 promotions mises en place dans différents secteurs d’activité
997 heures de formation dispensées
16 formateurs acteurs des dispositifs (accompagnateurs, chargés de relation entreprise, formateurs compétences-clés, formateurs professionnels…)
88 % de sorties positives

Un But pour l’Emploi est une action de formation de type : promotion de l’apprentissage et sécurisation des parcours professionnels.

Ce dispositif ne se met en œuvre qu’après engagement de recrutement des stagiaires à l’issue d’un parcours de 3 mois en centre de formation et en entreprise. Cette action bénéficie chaque année à 24 personnes et vise un taux de réussite, mesuré par le maintien dans l’emploi après 6 mois, de 80%.

L’alternance : comme un dispositif d’égalité des chances

« Un but pour l’emploi » reste une expérience pédagogique unique.

C’est une formation construite et dédiée à l’intention première des jeunes des Zones Urbaines Sensibles. La problématique de la motivation des jeunes pour la formation est compliquée. Nombre d’entre eux sortent de parcours scolaires au cours desquels ils estiment avoir été mal orientés et dévalorisés. Cette expérience négative et la méfiance qu’elle génère se reportent sur les dispositifs de la formation professionnelle classiques. Plus que d’autres jeunes, ils estiment que ces dispositifs ne tiennent pas leur promesse d’emploi et de promotion sociale. Ces réticences sont à prendre en compte et cela reste un des moteurs de l’expérimentation « un but pour l’emploi », principalement dans l’association formation et promesse ferme d’emploi.

Organisé ainsi, ce dispositif obtient des résultats exemplaires. Aucun débordement de ceux que des représentations fort répandues laissent attendre de la part de ces jeunes ne s’est jamais produit. Nous en tirons la conclusion que les problématiques formation/emploi dans les ZUS doivent être traitées avec une grande attention portée sur l’accès à l’emploi ultérieur. Non pas parce que ces jeunes devraient bénéficier d’un privilège particulier, mais parce qu’il faut  compenser leur déficit de réseau relationnel, dont l’enclavement de leurs quartiers et des populations qui y résident, est à l’origine.

L’engagement des entreprises est la clé de la singularité pédagogique d’un but pour l’emploi, qui prend la forme de promesses préalablement faites aux jeunes stagiaires d’un contrat de formation professionnelle en alternance à l’issue de l’action de formation comme moyen de leur motivation.

Quelques chiffres

24 stagiaires accompagnés
24 Entreprises & Organisations
450 heures de formation dispensées
10 formateurs acteurs des dispositifs
(accompagnateurs, chargés de relation entreprise, formateurs compétences-clés, formateurs professionnels…)

FACE répond aux besoins des entreprises et collectivités en proposant des candidats sélectionnés, diplômés du supérieur et résidents des quartiers prioritaires.

Qualité des profils, diversité des choix et gratuité de consultation.

Chaque année nous sollicitons les entreprises et organisations partenaires pour la participation à 5 types d’actions jeunes diplômés : 

1- Action pour l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi
2- Action pour faciliter l’accès à des entretiens conseils
3- Parrainage vers l’emploi
4- Réseau local d’accès au stage
5- Objectif concours : préparation à l’intégration dans la fonction publique.

Quelques chiffres

104 Entreprises engagées
44 Jeunes diplômés recrutés sur des emplois à hauteur de leur qualification.

Avec le pacte Pen Breizh, qui a vu le jour en 2013, la Bretagne vit une expérience originale en matière d’emploi. Dans la région, le secteur numérique a progressé de 25 % entre 2005 et 2010.

Il compte plus de 42 000 emplois, répartis dans les grandes entreprises, dans les PME, les laboratoires de recherche, mais également dans les technopoles. Et il continue de se développer : avec notamment des technopoles telles qu’Images et Réseaux ou Rennes Atalante, la Bretagne est devenue un leader en matière de réseaux très haut débit, de TNT ou de 3D.

Présenté au ministre du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, Michel Sapin, le 7 octobre 2013, à l’issue de la première promotion, le pacte Pen Breizh, unique en France, réunit entreprises et organismes publics au service de l’emploi numérique en Bretagne.

UNE VINGTAINE DE PROMOTIONS SUR DEUX ANS

Quatre partenaires forment le comité de pilotage : Pôle emploi, ManpowerGroup, Fafiec (organisme paritaire collecteur agréé qui finance la formation professionnelle) et Bretagne Développement Innovation, l’agence de développement économique régionale.

L’ambition du pacte est de former une vingtaine de promotions sur deux ans, afin de parvenir au reclassement de 500 personnes…

Cette action de formation vise à préparer et accompagner vers l’apprentissage des jeunes de moins de 26 ans, issus des zones urbaines sensibles et des quartiers des contrats urbains de cohésion sociale en utilisant comme support de mobilisation l’alternance, vecteur de l’égalité des chances.

L’objectif pour ces jeunes est la signature de contrat d’alternance leur permettant de s’insérer en entreprise tout en continuant à se professionnaliser. Pour se faire, notre action comporte différents modules visant à consolider leurs acquis sur les savoirs fondamentaux, leurs permettant de se constituer une culture d’entreprise et de développer la confiance en soi par la pratique de l’improvisation théâtrale.