Retour sur le dernier “petit-déjeuner entreprises”


Ce jeudi 3 décembre a eu lieu le petit-déjeuner entreprises, à distance cette fois-ci. Il a abordé la thématique du « harcèlement au travail”. Deux intervenantes on animé le petit-déjeuner. Isabelle Eon, formatrice à l’égalité homme/femme chez Scoop Oxalis et Anne Bosi, référente diversité/inclusion, chez BNP Paribas. Nous allons donc revenir sur cette heure et demie d’échange entre les intervenantes et les participants. 

Harcèlement et violence au travail


Nous allons voir en quoi consiste le harcèlement et la violence au travail, pour commencer.

   ● Harcèlement au travail

Il s’agit de comportements inappropriés à l’égard d’un collègue ou d’un cadre, qu’ils soient d’ordre sexuel, psychologique ou moral. « Le harcèlement est caractérisé par des agissements répétés », spécifie le Code Pénal.

   ● La violence au travail

« La violence au travail se produit lorsqu’un.e ou plusieurs travailleur.euses sont agressé.es dans des circonstances liées au travail. » Elle peut aller du manque de respect à la volonté de nuire, de détruire, de l’incivilité à l’agression physique. La violence au travail peut prendre la forme d’agression verbale, d’agression comportementale, notamment sexiste, d’agression physique… »

Les différentes formes de harcèlement


Il existe 3 formes de harcèlement : 

  • Discriminatoire 
  • Moral 
  • Sexuel

● Harcèlement discriminatoire

C’est une forme de discrimination et se définit comme :« Tout agissement lié à [un motif prohibé], subi par une personne et ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile dégradant, humiliant ou offensant ».

Ses 3 éléments caractérisent le harcèlement discriminatoire :

  1. Un agissement à l’encontre d’une personne salariée ou agent public 
  2. Lié à un motif prohibé par la loi 
  3. Qui a pour objet ou effet de porter atteinte à la dignité, ou de dégrader   l’environnement de travail 


   ● Harcèlement moral

Il se traduit par des agissements répétés qui sont susceptibles d’entraîner une dégradation des conditions de travail de la personne qui subit le harcèlement. Il peut également entraîner :  une atteinte à ses droits et à sa dignité, une altération de sa santé physique ou mentale, une menace pour son évolution professionnelle, par exemple.

● Harcèlement sexuel 

Le Code pénal défini le harcèlement sexuel comme le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle. Ils portent soit atteinte à sa dignité car c’est un caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

Le Rôle de l’employeur


L’employeur doit mettre en place des actions de préventions, d’information et de formation. Les risques sur chaque poste de travail doivent être évalués et consignés dans un document. Si l’employeur ne respecte pas cette obligation, sa responsabilité civile ou pénale pourrait être engagée. 

Que faire en cas de harcèlement ?

  • Prévenir 
  • Faire cesser les violences 
  • Sanctionner
Campagne de communication contre le harcèlement

Pour en savoir plus, contactez-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *